20/04/2017

Quelles démarches pour construire un garage perso ?

Mettre sa voiture à l'abri est une chose pratique plus qu'un luxe. On a le choix de le faire soi même ou bien de le faire réalisé par un artisan. Le garage pour sa voiture peut être construit en parpaings, en bois et aussi en kit. Le kit est un assemblages de diverses pièces de bois et de fer pour les jonctions, qui va vous permettre d'effectuer le travail vous même si vous êtes un peu bricoleur. Des notices papier, vidéo et des photos vont aider le futur constructeur à mener à bien son ouvrage.


Dans le cas d'un garage en dur, les marchands de matériaux de BTP vont vous fournir, tout le matériel adéquat. Les parpaings, le ciment, le sable, les poutres et les solives ainsi que l'habillage des murs. La toiture est  généralement constituée de tôles, ou de tuiles.

construire garage.jpg


Dans le cas où vous ne vous sentiriez pas l'âme d'un grand constructeur, certaines entreprises spécialisées vont le faire à votre place. Vous trouverez dans votre région via internet et les moteurs de recherches les professionnels susceptibles d'effectuer cette construction.


Par contre ce sera à vous de définir l'emplacement, les dimensions des murs de la porte et des fenêtres s'il y a lieu. La couleur des revêtements et aussi ce que vous allez mettre pour constituer le sol.  Une fois la surface déterminée pour le projet, votre dossier sera prêt pour informer judicieusement le constructeur de vos intentions et choix.

Construire ou faire construire un garage pour son auto n'est pas un chantier long et il peut très bien se réaliser sur une semaine.

17:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

01/04/2017

Les aides à l'embauche, comment les obtenir ?

Vous êtes à la tête d'une PME et avez du mal à embaucher. Pourquoi ne pas profiter du dispositif d'aide à l'embauche ?  Quelle que soit la nature du contrat à durée déterminée, indéterminée ou de professionnalisation, depuis janvier 2016 et jusqu'au 30 juin 2017 les PME de moins de 250 salariés peuvent bénéficier de cette aide.
 
En quoi consiste exactement l'aide à l'embauche ?
 
Toutes les PME de moins de 250 salariés, quel que soit leur statut peuvent bénéficier d'une aide trimestrielle de 500 € sur deux ans, soit 4000 € au total pour une nouvelle embauche ou pour la transformation d'un CDD en CDI. Cette aide à l'embauche porte sur les contrats dont le salaire peut aller jusqu'à 1.3 fois le SMIC.
 
Cette prime a l'avantage de pouvoir venir un sus des autres mesures d'aide, à savoir la réduction générale bas salaires, CICE ou encore pacte de responsabilité et de solidarité. Une aide certaine pour toutes ces entreprises dont l'activité se renforce et qui ont un besoin d'embaucher évident et parfois urgent.

primes.jpg


 
Comment l'obtenir ?
 
Pour en faire la demande, il suffit de remplir le formulaire CERFA de demande de prise en charge que l'on peut trouver sur le site www.travail-emploi.gouv.fr/embauchepme et de suivre les instructions portées sur la notice. La demande peut également se remplir directement en ligne pour gagner encore plus de temps. Une fois le document rempli, il vous suffira de l'imprimer et de le retourner à l'agence de service et de paiement (ASP) dont vous dépendez.
 
Si cette prime vous est accordée, il vous faudra toutes les fins de trimestre saisir les heures de présence du salarié concerné, ainsi que d'envoyer une copie de son bulletin de salaire. Vous percevrez en retour et si toutes les conditions sont remplies, notamment un salaire brut ne dépassant pas 1900 euros brut pas mois, votre prime de 500 euros.

19:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

16/03/2017

Comment bien résilier un contrat ?

Contrat d'assurance, mutuelle, contrat de fourniture d'électricité, nous sommes tous amenés un jour ou l'autre à résilier un contrat quelle que soit sa nature. Si pour certains contrats il est simple de le résilier par simple appel téléphonique, pour d'autre il convient de résilier son contrat par lettre recommandée avec accusé de réception.

signer un contrat.jpg
 
- Les contrats avec reconduction tacite :
 
Les contrats avec reconduction tacite sont des contrats qui se renouvellent automatiquement à la date d'échéance de ce dernier. Tant que vous n'avez pas exprimé expressément votre volonté de rompre votre contrat et de mettre un terme à celui-ci il sera automatiquement renouvelé.
 
Pour résilier ce type de contrat, il faudra nécessairement envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception. Sur ce dernier il faudra que vous fassiez figurer votre volonté de mettre un terme  votre contrat et bien préciser la date à laquelle vous souhaitez que le contrat prenne fin. Pour cela, il sera peut-être nécessaire de vous reporter aux conditions générales de vente et de regarder si une durée de préavis est stipulée. N'oubliez pas de préciser également le type de contrat et son numéro éventuel ou votre numéro de client.
 
- Les contrats avec engagement :
 
Certains contrats, comme les contrats pour les opérateurs téléphoniques, sont renouvelables à date anniversaire ou font état d'une période d'engagement de 24 mois. Pour pouvoir résilier les premiers, il faut impérativement envoyer votre courrier recommandé de résiliation avant la date anniversaire sous peine de voir le contrat repartir pour un an. Pour les contrats avec engagement, vous pourrez les résilier à tout moment après que les 24 mois se soient écoulés.  

contrat avec engagement.jpg


 
- Les contrats d'assurances :  
 
Pour les contrats d'assurance automobile et assurance habitation, le fait de vendre votre véhicule ou de changer de domicile vous permet de rompre votre contrat à n'importe quel moment. Par contre il peut vous être demandé une preuve de vente du véhicule, de votre appartement ou maison ou encore de justifier d'un état des lieux de sortie.
 
En revanche, si vous désirez seulement changer de compagnie d'assurance sans pour autant vous séparer d'un bien, le code des assurances, vous impose d'attendre un délai de 12 mois après la souscription pour pouvoir le faire. 

10:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

10/03/2017

Quels sont les documents pour pouvoir entrer en France?

Comme dans tout pays du monde, il existe quelques procédures à suivre pour les étrangers situés hors de l'Union Européenne et de la Suisse, pour pouvoir entrer en France. A part le passeport dont la validité doit être assez longue pour pouvoir couvrir la durée du séjour, il existe quelques documents indispensables à remplir au préalable avant de pouvoir embarquer : le visa de séjour, des pièces justifiant le motif du déplacement, un justificatif des moyens de subsistance durant le séjour et enfin les conditions d'hébergement.
 
A solliciter auprès de l'ambassade ou du consulat de France dans son pays d'origine, le visa est le document principal qui autorise une personne donnée à pouvoir entrer ou non sur le territoire français.

france illustration.jpg

Pour l'obtenir, il faut remplir les formulaires de visa délivrés par ces représentations diplomatiques françaises tout en apportant les justificatifs nécessaires. Pour tout séjour inférieur à 3 mois (tourisme, soins, travail...), il faut donc une demande de visa court séjour dite « visa Schengen ». Pour y être éligible, le demandeur doit prouver l’objet de son séjour à travers les documents relatifs à ce qu'il avance : permis de travail, invitation d'un ami, réservation à l'hôtel...

Puis, à travers un justificatif de moyens de subsistance (autour de 120 euros par jour), disponible auprès de son compte en banque ou de celui de la personne ou de l'entreprise qui le prend en charge, il doit prouver qu'il dispose de la somme nécessaire pour ce séjour. Enfin, les conditions d'hébergement doivent aussi être justifiés, soit il séjourne auprès d'une connaissance qui lui délivre un certificat d'hébergement, soit qu'il ait fait une réservation dans un hôtel.
 
Pour que les visas long séjour, aussi bien pour les études, le regoupement familial que le travail soient valides, dès l'arrivée en France, il faut que la personne s'enregistre auprès de la préfecture ou de l’Office Français d’Immigration et d’Intégration. Là-bas, elle pourra bénéficier d'un titre de séjour.

17:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)